Celle qui n’arrivait pas à redescendre

Je suis rentrée de mon intense semaine.
Il est loin derrière moi ce trajet qui m’emmenait à l’échafaud. Cet interminable voyage que je regrettais presque d’avoir fait le premier soir. Incroyable épopée, sublime expérience.

Première clope de la journée. Une pensée pour tout le monde. Bon, ok, peut-être une personne en particulier … La magie du Systema ne va pas au-delà d’un sourire plus ravageur que les autres.
Pourtant, il permet des choses incroyables, même à ce niveau là.
On croise un regard, un cou plongé dans des épaules, une stature baraquée qui se minimise pourtant au possible. Un visage fermé, un sourire timide, et des yeux fatigués. Tellement fatigué du poids qui semble peser sur ces pauvres épaules.
Un visage que l’on regarde comme un partenaire de Systema, dans la mesure du possible. Mais le Systema va rendre à ces yeux éteints leur couleur indescriptible.
Ce bloc de pierre, ce roc fatigué, va exploser. Il va d’abord se fissurer, puis s’ouvrir, et quelques doutes, quelques craintes, quelques souffrances, vont tomber, comme des petits cailloux qui s’échapperont, un à un, petit à petit.
Mais ce qu’on ne sait pas, c’est qu’un caillou, un tout petit caillou, lorsqu’il a été touché par le Systema, rayonne, déploie toute sa lumière et toute sa force, sa bienveillance et son courage. Comment c’est possible ? Incroyable ? Ah ouais ? Attends, j’t’explique …

Le Systema donne la force à un homme de relever la tête.
A d’autres de découvrir leur enfant intérieur.
A l’un de mieux s’assumer pour être un meilleur père.
A un autre de s’ouvrir assez pour en vouloir alors qu’il les avait en horreur.
A une adolescente de trouver sa place parmi « les grands » et d’apprendre à être elle même, à son rythme.
A quelqu’un de découvrir que le monde n’est pas pourri et que la bienveillance existe.
A certains d’accepter simplement d’ouvrir les bras.
A un dernier de se sentir prêt à changer de vie.

Le Systema n’est définitivement pas qu’un art martial. Il est un outil pédagogique sans limite.
Il respecte les besoins, les choix, et les envies de chacun, mais bouscule tout le monde.
Il est adapté à tous. Du moins, à tous ceux qui cherchent une réponse, une clé, un épanouissement.
Certains avaient des questions en arrivant, et sont partis avec les réponses.
D’autres sont arrivés avec des questions, et ont réalisé qu’ils ne se posaient pas les bonnes.
Certains avaient des problèmes en arrivant, et sont partis avec la force de les résoudre.
D’autres sont arrivés pour travailler leur corps, et ont découvert leur coeur.

Le Systema est une magie. Une magie qui touche tous les enfants que nous nous interdisons trop souvent d’être. Il transforme la peur de gravir une colline en gloire de gravir une montagne.
En haut de la montagne, le château de la princesse.
Et parce qu’en chacun de nous sommeille un chevalier à l’armure rouillée, le Systema devient l’arme suprême qui mène aux portes du château.
Dans le château ?
Simplement ce que nous sommes venus chercher.

2 commentaire sur “Celle qui n’arrivait pas à redescendre

  1. Oui je ressens aussi que le SystemA est un outil … mais j’aimerais aussi dire que le SystemAJM est bien particulier c’est le SytemA Jean-Marie un SytemA Jeu Magique … un SystemA de la Vie fait de Passion mais aussi de Simplicité, d’Accueil et de Respect … de Soi et de l’ Autre ! Tous les composants de l’ Amour … Je parle pas de l’ Amour Fleur Bleue qui est plus un BESOIN d’Amour que l’ AMOUR. Non … je parle de L’AMOUR qui sait offrir à l’ Autre la Liberté d’être Ce qu’il « peut » être tout en s’offrant la Liberté d’être Ce qu’il peut être Lui-même !
    Cet Amour qui sait que l’acceptation totale de la Vulnérabilité, de la Faiblesse et la Petitesse est un passage obligé … qui ouvre cette Belle et grande porte qui mène dans un jardin où tout est  » MAGIE » ! dans ce jardin où l’Ame Agit ! un jardin où le langage n’est pas de ce Monde mais que seuls ceux qui ont appris à accueillir à recevoir et à offrir sans espoir de retour peuvent percevoir !

    • Ooooh que c’est bon ça !
      Reconnaitre que l’Amour n’est pas un gros mot, mais une philosophie.
      La magie, où l’Ame agit
      en toute conscience …
      L’harmonie des armes honnies
      avec le coeur en toute puissance …
      On se comprend mon Tatouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *