Celle qui ne faisait pas son âge

Si un bébé met généralement 9 mois à se préparer à sortir de son environnement fœtal, il m’aura fallu 40 ans pour naitre et renaitre telle que je suis vraiment.

Il n’y a pas d’âge pour vivre, survivre, ou revivre. L’essentiel, c’est de devenir soi-même, d’arrêter de se mentir, et se prendre par la main.
Prendre l’enfant que nous avons été par la main, et lui parler doucement.

Petite Stéphanie, tu peux te réveiller. Enfant douce, malicieuse et pleine de rêves, je t’avais laissée dans un coin, parce que ma carapace d’adulte avait mis des vilains sur ma route, des embûches, des doutes et de mauvais conseils.
J’ai grandi en te laissant t’endormir, et j’ai tout fait pour ne pas te réveiller. J’ai même prié pour que tu ne te rendes pas compte de ce que j’étais devenue, et de ce fait, de ce que tu étais devenue.

Pourtant, à l’approche de nos 40 ans, tu as ouvert un œil, tu as constaté le désastre, tu as contemplé le résultat, et tu as tenté à coup de forceps de me faire accoucher de toi.

Et tu as réussi.

Mon épisode 40, je le dédis à mes 40 ans. A cette 40ème année qui a vu naitre Globuline, comme un clin d’œil dont seule la petite Stéphanie aurait pu avoir le secret. La vie est revenue en moi. Telle qu’elle avait le droit d’être jadis.
Pleine de foi, d’espoir, de rêve, de grandeur, de candeur et de beauté.

Cette année, j’ai rencontré l’Amour. Celui qui permet la confiance, le lâcher prise, et l’abandon.
Je me suis abandonnée. D’abord en faisant enfin confiance à Mathieu, qui m’a menée à Jean Marie, qui m’a menée à mes partenaires de jeux, qui m’ont aidé à mériter l’Homme. Et tout ce petit monde m’a poussée à la seule chose que je méritais : M’aimer moi-même.

Merci petite Stéphanie d’avoir eu la force de te battre. Merci à tous les personnages de mon conte de fée d’avoir participé à ma renaissance. Merci mes lutins : Jean-Marie, Mathieu, Olivier, Yoann, Manu, Charles, Clément, Aude, Alexei, Daniel, Samuel, Louis, Larbi, Paul-Etienne, Sacha, Dilnara, Vincent, Xavier, Yolaine, Antoine, Rudy, Serge, Christophe, Les Lionel, Les Nico, Les Jérôme, Les Benjamin, Les Julien, Gabriel, Nathalie, Katia, Bernard, Albert, Mickael, Estelle, Axel, Teddy, Franck, … Et Mon ratatouille, magicien culinaire, homme de l’ombre pourtant rayonnant de foi et de bienveillance. Ainsi qu’Emmanuel, mon guerrier de la lumière, les globules lecteurs de « Globuline » qui me rendent plus forte et m’encouragent dans leurs commentaires sur le site et sur Facebook, et tous les soutiens de mon entourage, mes amis, mes indispensables, et mes jeunes mariés qui ont crus en moi bien avant moi ! Merci bien sûr au petit caillou ramené du Vercors, mon précieux souvenir, qui illumine ma vie depuis qu’il a visité la planète Systema. Merci à moi-même d’avoir enfin compris que le bonheur m’était permis.

Je ne suis plus illégitime dans ce que dont je rêve. Je ne suis plus incapable d’accomplir de grandes choses, je ne suis plus assez bête pour y croire dur comme fer. Et j’ai le droit d’avoir la gorge nouée et les larmes aux yeux rien qu’en me rendant compte que j’arrive aujourd’hui à l’écrire.

Je suis quelqu’un de bien, je suis quelqu’un d’exceptionnel. Comme chacun de vous!

2014 s’est achevé. Comme ma transformation. Aujourd’hui, je suis totalement moi. L’enfant que j’ai été, l’adulte que je devais devenir, et la femme qui mérite d’être heureuse.

Et je le suis.
1 an. Quelques mois. Quelques jours. Quelques moments fugaces qui sont passés si vite.
Le combat n’est pas si long qu’il y paraît. La bataille n’est pas si violente qu’on le croit.
Et la paix retrouvée est un cadeau de la vie que tout le monde devrait pouvoir s’offrir.

Oui, le Systema a été larmes. Et le Systema a été l’arme. Mais le seul guerrier est celui qui tient l’épée. Le seul combattant est celui qui se lance. Le seul vainqueur est celui qui n’est plus en guerre contre lui-même et qui range son mouchoir pour sortir le drapeau blanc.
C’est le drapeau de la liberté. La seule récompense, la seule médaille, c’est la Liberté.
Le Systema est un prétexte, un outil thérapeutique, un leurre.
Un art martial, un art de vivre, un canal dans l’art de redevenir soi-même.

Alors avec ou sans Systema, donnez-vous la chance de devenir ce que vous êtes.

Si j’ai réussi, tout le monde peut le faire, croyez moi !!!

1974. Année de ma naissance.
2014. Année de ma renaissance.

Bonjour 2015, hâte de te rencontrer !
Bonne année à tous, bon voyage, bon chemin, au plaisir de vous croiser sur ma route !

2 commentaire sur “Celle qui ne faisait pas son âge

  1. Bonjour à toi belle Stéphanie,

    ça fait un mois que mon chemin et celui de Manu s’est croisé… j’en ai pris plein les yeux et le cœur ! Le travail sur moi même a commencé en 2011 avec d autres techniques. A présent mon chemin devient de plus en plus clair et j’ai besoin de le partager, de continuer à canaliser toutes cette énergie qui me submerge. Continuer à rencontrer de belles personnes !

    Inscrite au stage d été fin juillet à Jard, j’aurais la chance de te rencontrer et partager nos ressentis, notre vécu, notre renaissance.

    Bonne année à toi.

    Coeurdialement

    Ma-rie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *