Celle qui faisait le bilan de son Global Coaching

Enfin le bilan d’un an de transformation. Plus exactement, de 3 mois de coaching, de quelques cours de Systema, de 3 stages intensifs, de 6 mois de variations et de changements, et de 3 mois de stabilisation !
1 an pour faire peau neuve.
1 an pour retrouver une véritable confiance en moi, une réelle envie d’avancer, une nouvelle confiance en l’avenir.

Oh, bien sûr, je ne suis ni invincible, ni immortelle, ni infaillible.
Parfois j’ai peur, parfois je doute, parfois je suis en colère, parfois je suis triste, parfois je me déçois … Mais il y a une chose que je n’avais pas et que j’ai acquise pour toujours, c’est l’espoir.

Je crois à nouveau en moi. Je suis capable. Je fais de mon mieux. Mes forces et mes faiblesses se compensent et s’harmonisent. Il y a un an je ne pouvais l’imaginer. Aujourd’hui j’ai du mal à le réaliser !
Mais c’est un fait. Je suis guérie. Guérie de moi-même, de mes démons, et de la sous-personne que je me contentais d’être pour ne plus souffrir.
Pour éviter les grosses peines et les grosses souffrances, je m’en imposais une bien plus pernicieuse, bien plus lente, et tout aussi destructrice : la fatalité.

J’avais raté ma vie. J’étais passée à coté. Et rien n’était vraiment de ma faute !
Un jour, sans savoir qu’il allait devenir la clé de ma transformation, un homme m’a mise face à mes responsabilités, face à mes erreurs et face à mes choix.
Et bizarrement, plutôt que de m’écrouler, je les ai reconnus, je les ai analysés, j’ai cherché à les comprendre, et je me suis pardonnée.

Il y a un an et quelques jours, je rencontrais Jean-Marie, qui me réapprenait à respirer, et m’aidait à reprendre le contrôle de mon sommeil.
Il y a un an jour pour jour, il promettait de m’aider à me retrouver, à redevenir celle que je refusais d’être, et m’aidait à reprendre le contrôle de ma vie. Il y est parvenu.

Il y a un an, je découvrais le Systema, et m’engageais dans une aventure humaine inestimable, incroyable, et incontournable pour mon devenir.
Globuline était encore ensevelie sous des années d’échecs, de souffrances et d’idées reçues, qu’elle allait combattre et transformer en talents, en espoir et en nouvelles croyances.

J’ai réappris à vivre chaque instant comme une aventure, j’ai réappris à accueillir tout ce qui vient comme un enseignement, j’ai réappris à donner sans compter et sans attendre.
J’ai fait une nouvelle place à mes rêves, à mes envies, au respect de moi-même qui s’était envolé.
J’ai compris qui j’étais, qui j’étais sensée être, et surtout, qui j’avais le droit d’être.
Grâce au Systema, j’ai appris à me faire une place dont je suis fière, j’ai appris à aimer des gens sans rien en attendre, j’ai appris à dépasser mes limites, à prendre des coups sans les subir, à trouver les mots pour le dire, et surtout, à reprendre du plaisir à les écrire et à les partager.

Aujourd’hui, je suis moi. Les vieilles habitudes sont tenaces, et je lutte chaque jour pour avancer. Mais j’y mets maintenant une force que je ne soupçonnais pas, un courage que je n’avais plus, et une patience dont je ne faisais plus bon usage. J’ai regagné ma confiance en moi, en l’autre et en l’avenir.

Je suis neuve et pourtant toujours la même.
Je suis moi en mieux, je suis moi comme je me veux.

Merci à tout mon passé, qui m’a amené vers ce présent, qui m’ouvre un nouvel avenir.
Merci à tous les bourreaux qui ne m’ont pas détruites, à tous les méchants que je n’ai pas suivie, à tous les salauds qui m’ont appris la vie.
Merci à tous les anges qui m’ont maintenu debout, à toutes les fées qui m’ont accompagnée, à tous les magiciens qui m’ont transformée.
Merci à Jean Marie et son Systema, qui m’a tendu la main et ouvert le coeur.

Merci mon enfance et sa candeur, merci mon adolescence et ses tourments, merci ma jeune vie et ses mauvais choix, merci mes erreurs et le chemin qu’elles m’ont tracé.
Je me suis retrouvée exactement là où je devais être pour que tout m’amène là où je suis.
On pense que la vie n’a pas été tendre, qu’il n’y a plus d’espoir, et on plonge dans l’abime de la dépression, on laisse tomber, on s’abandonne.
Et c’est justement là, lorsqu’on ne lutte plus, lorsqu’on lâche prise, lorsque l’on accepte que l’on a perdu le contrôle, que tout peut arriver.
Une rencontre qui en entraine une autre, qui prouve que chaque acteur de votre vie n’est là que pour une bonne raison.
En remontant le fil de mon histoire, je réalise que si je dois remercier quelqu’un, je dois remercier la personne qui me l’a fait rencontré, puis celle d’avant, puis l’endroit, puis la situation.
Un enchainement de choix et quelques coincidences qui s’imbriquent parfaitement et me permettant aujourd’hui de donner une raison d’être à tous les bons et les mauvais moments, à pardonner autant qu’à me pardonner, à remercier autant qu’à me féliciter, de tout ce qui a été.

Ne désespérez jamais. Vous êtes responsables de ce que vous êtes autant que de ce que vous faites.
Aujourd’hui je sais qu’on a toujours le choix, et qu’avec la patience et la confiance, qu’avec un peu de courage et notre force tant sous-estimée, on arrive juste là où l’on mérite d’être.

Croyez en vous. Nourrissez vous de chaque petite chose, de chaque petit moment. Souriez et rêvez car un jour, la vie vous le rendra.

Parole de Globuline !!!

3 commentaire sur “Celle qui faisait le bilan de son Global Coaching

  1. Merci à toi globuline, et bien sur merci à Jean-Marie pour ton travail, ton implication et ton dynamisme.
    J’ai pu suivre également la première partie de ce coaching, à savoir les 3 mois avec JM, l’approche de ses peurs, de ses croyances, limitantes et valorisantes. J’ai pu toucher du doigt la confiance en soi et le lâcher prise.
    J’encourage vraiment à vivre cette expérience unique !!!

  2. Voilà qui donne envie de vivre… Simplement , pleinement , humainement.

    Bravo à toi pour ton parcours. Bravo pour cet accompagnement de la part de Jean-Marie , toujours tellement plein de bienveillance.

    Beau voyage que tu as entrepris.

  3. Merveilleuse aventure !
    Elle commence à peine et pourtant, déjà tellement de chemin.
    Je me sens évoluer chaque jour, je travaille sur mes émotions en permanence, sauf qu’aujourd’hui, j’y prends du plaisir et j’en suis fière ! :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *